Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sébastien Morgan, pour un christianisme vivant

Devenir soi-même de Sébastien Morgan, Editions Le Mercure Dauphinois.

Cette « chronique d’un chrétien du XXIème siècle » est une philosophie de l’éveil inscrite dans le dialogue entre tradition et modernité. Conscient des crispations et radicalisations de notre époque, Sébastien Morgan cherche dans l’essence du message chrétien ce qui, pour l’individu comme pour la collectivité, sert une réconciliation avec soi-même et le monde, faisant de la résilience une « reliance » :

« Reliance active, pour faire le lien entre les « Hommes de bonne volonté » qu’ils soient catholiques, protestants ou orthodoxes. Pour que l’Arbre de Vie chrétien puisse porter les fruits de la Lumière Résurrectionnelle aux nations.

Reliance libérale, pour faire le lien entre les « penseurs libres ». Parce que Jésus fut avant tout un rebelle et fit voler en éclats les carcans légalistes de son temps. Parce que le christianisme doit éveiller l’âme et la libérer des normes et des conventions. La Grâce ne peut être pleinement acceptée que dans la liberté la plus absolue. ( …)

Reliance mystique pour faire le lien entre les hommes et le divin… »

La Liberté et la Grâce, voici ce qui est cœur de ce livre. A travers l’interrogation des multiples aspects de la vie, à travers une dialectique féconde entre les opposés, il s’agit d’accueillir Dieu en soi. Tout en affirmant avec force une identité chrétienne, il révèle l’universalisme du christianisme qui « demande une conversion permanente de l’âme, un désir de Dieu perpétuellement entretenu » marqué par le sceau de l’ange du retournement.

Axialité et solarité imprègnent la parole non conformiste mais tellement vivante de l’auteur :

« Par la Grâce du Verbe présent en chaque cœur, l’alchimie intérieure mêle l’Amour et la Force pour donner naissance à la sublime Lumière qui va irradier dans la conscience et le corps tel le Soleil resplendit dans l’Univers. Le cœur de chair devient un cœur de feu qui réchauffe mais ne brûle pas, qui éclaire mais n’aveugle pas, tout l’être est transfiguré et fait un pas vers sa déification, vers l’état où il sera uni à Dieu sans confusion ni séparation, il est devenu un coeur de Soleil ! »

Se faire Temple, s’inscrire dans une chevalerie spirituelle pour emprunter le chemin de la déification, se présente certes souvent comme un combat. « Le christianisme est la voie des forts ! » clame l’auteur qui balaie misérabilisme, pessimisme et dolorisme pour rappeler le principe de l’élection et de la royauté spirituelles. Animé du « Feu de Dieu », Sébastien Morgan invite le lecteur à renouer avec un christianisme libertaire et poétique par le recours à Sophia. Citant Henry Corbin il rappelle que les théophanies se déroulent en Sophia, lieu parfait de la reliance.

Voie d’éveil, lieu-état de Présence, le christianisme de ce « chrétien du XXIème siècle » est empli de lucidité et d’amour, la lucidité pour écarter les leurres et l’amour pour recevoir et illuminer le monde tel qu’il est :

« L’Amour qui vient d’en haut, ne peut pas être un principe philosophique sans vécu ni visage. L’Amour doit pouvoir dire « tu », doit pouvoir se donner d’humain à humain, en regardant droit dans les yeux, donc doit pouvoir s’exprimer dans la vie quotidienne, des bidonvilles de Calcutta à nos rues pleines de stress et de fureur. »

Editions Le Mercure Dauphinois, 4 rue de Paris, 38000 Grenoble, France.

www.lemercuredauphinois.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :