Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le nombre Trois en Franc-maçonnerie

Le nombre trois et ses mystères de Pierre Audureau, MdV Editeur.

« Trois la dirigent ». La Franc-maçonnerie est imprégnée de la symbolique du nombre Trois qui structure le rite et la loge. Pierre Audureau prend comme point de départ à son étude la nature archétypale du nombre Trois. A partir des manifestations primitives possibles du nombre, il s’intéresse au concept de nombre, à sa genèse, à sa nécessité, à sa représentation, à sa puissance géométrique et enfin à son symbolisme, particulièrement à son évocation de l’harmonie cosmique.

L’auteur prend le temps, à juste titre, de traiter le ternaire fondamental mis en évidence par la procréation et la dialectique, souvent obscure, entre inconscient et conscient. Il fait malheureusement l’erreur de réduire l’alchimie à une approche psychologique basée sur le symbolisme alchimique ou à des découvertes chimiques. L’alchimie opérative existe, elle est spagyrique, métallique ou interne et il n’est pas si difficile de vérifier au moins la réalité spagyrique des principes alchimiques.

Avant de venir au cœur de son sujet, Pierre Audureau prend le temps d’identifier la permanence trinitaire dans les religions occidentales ou orientales. La Franc-maçonnerie accorde une importance centrale aux nombres et parmi ceux-ci au nombre Trois d’une manière très singulière. L’âge de l’apprenti, les trois grandes lumières, le delta lumineux, les trois piliers, les trois mauvais compagnons : il y a une « force du trois ».

« La Franc-maçonnerie, explique Pierre Audureau, héritière moderne des traditions morales et religieuses, a intégré dans ses rituels le nombre Trois et de nombreuses manifestations ternaires. (…) Ce qui est fondamental, c’est de pouvoir constater que la Franc-maçonnerie dispose d’un riche thesaurus ternaire. Or elle est à la convergence des héritages de différentes traditions qui prirent naissance, pour certaines, dès les premiers temps de l’humanité. Ce sont ces traditions qui, s’identifiant à l’évolution de l’homme, rendent la démarche maçonnique cohérente avec les valeurs humaines et avec les problèmes qu’elles affrontent. Sans cette cohérence, la Franc-maçonnerie n’aurait pas le succès qu’elle a connu et qu’elle connaît. Chaque profane, qui franchit la porte du temple, est d’abord surpris par le symbolisme. Mais bien vite il comprend que la Franc-maçonnerie n’est pas un épiphénomène, mais un moyen d’élever l’homme, et de l’aider à poursuivre sa vie dans un cadre enrichissant, tant au pont de vue de la morale, de la psychologie que de la spiritualité. »

MdV Editeur, 16 bd Saint-Germain, 75005 Paris, France.

www.mdv-editeur.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :