Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre du Crocodile

La Lettre du Crocodile

Chroniques littéraires dans les domaines de l'initiation, des philosophies de l'éveil et des avant-gardes : Franc-maçonnerie, hermétisme, bouddhisme, shivaïsme, surréalisme, pensée contemporaine...


Tarot

Publié le 29 Mai 2011, 06:49am

Catégories : #Hermétisme

L’Odyssée du Bateleur de Fabienne E. Esquivillon, Edidions Dervy.

Les penseurs les plus familiers du Tarot demeurent étonnés par les possibilités offertes par ce livre venu de l’Imaginal. Carl G. Jung, notamment, aura su démontrer toute la puissance de changement contenue dans ces 22 images archétypales, en vue de construire et parcourir le chemin de l’individuation.

Ce travail, d’une grande profondeur, soutenu par une subtile érudition du lien, raconte une histoire de renversement et d’axialisation. L’odyssée du bateleur conduit à un royaume central, le royaume des coïncidences parfaites inscrites dans notre nature originelle et ultime, une traversée des dualités jusqu’au non-duel, comme le suggère à la fois l’étymologie grecque du mot « symbole » et celle, arabe, du mot « arcane » qui évoque le pilier, l’axe.

La recherche de Fabienne E. Esquivillon présente une double dimension qui, en se croisant, en constitue une troisième. La première est psychologique, de cette psychologie jungienne malheureusement trop méconnue qui reste le fleuron de la psychologie occidentale. La deuxième est métaphysique (ce qui sous-entend une physique) inscrite dans le jeu des archétypes. A leur croisée apparaît une dimension initiatique à la fois en théorie et en pratique qui permet de faire une lecture initiatique de la vie, de donner sens, de relier, d’élargir les choix, de générer, c’est là l’essentiel, de la liberté.

Pour connaître la valeur d’un travail sur le Tarot, il convient de s’intéresser à ce qui est saisi du Mat en sa diagonale. C’est là que nombre de chercheurs achoppent. Ce n’est pas le cas ici. Déjà cette pertinence qui ouvre le chapitre : « le Fou précède le sage et lui ouvre la porte. Un vrai Sage est toujours précédé d’un Fou. ». Puis :

« Le Mat, dont la marche est dénuée de toute intention préalable, la tête tournée vers le côté, scrutant son ombre attend un signe de Dieu… Il sait que les seuls mauvais pas sont les pas inachevés. De ce fait, son évaluation des limites n’est plus soumise qu’à un seul critère : ne pas être un frein au processus évolutif et à l’expression du Soi. A ce degré de connaissance, Le Mat s’autorise à entrer sans frapper à ce qu’il reconnaît être son nouveau terrain de jeu. (…)

Porteur de tout le savoir du monde dans son petit baluchon de chair portant cuillère et suspendu au bâton hors polarités, Le Mat sait que la matière sublimée et ordonnancée peut désormais œuvrer seule selon le rythme qui lui a été donné. A l’éveil de sa virginité nouvelle, la matière se met à l’œuvre dans la nidification d’un nouveau champ d’expérience. (…)

Dans un moment de confiance absolue, du domaine de la folie pour le profane, en toute conscience pour le chercheur en Dieu s’abandonnant corps et âme au souffle de l’Esprit, le Bateleur s’engage sur le pont Cinvat, celui qui unit les deux univers, large pour les justes, étroit comme une lame de rasoir pour les impies, là où la rencontre de Daêna signifie le revirement du temps limité en Temps éternel, l’atteinte de la Destinée propre et la plénitude de la Lumière de Gloire.

Jusqu’à l’Être, dans l’alignement des trois plans et dans l’instant différencié, « Je suis » et déjà « Je serai ». »

Et encore :

« Le Mat est l’espace entre chaque fenêtre nous poussant vers la suivante, il pourrait symboliser le Bardo dans le livre des morts tibétain. Sans nombre, échappant à la succession ordonnancée des arcanes, il est la part de nous-même assez sage pour considérer avec effroi le mystère de la création, et assez fou pour se mettre à l’explorer. »

Science et art de l’intervalle, la folie contrôlée du Mat est indispensable à l’Eveil.

Le travail de Fabienne E. Esquivillon exige sans doute plusieurs lectures et une étude rigoureuse pour en exploiter toutes la richesse. Il intéressera, voir passionnera aussi bien le néophyte que le vieux compagnon des arcanes.

Editions Dervy, 22 rue Huyghens, 75014 Paris.

 

Commenter cet article

Vivianne 31/08/2013 19:37

Transportée par ce ouvrage; ce livre ouvre des portes, c'est renversant !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents