Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le miroir et l’initiation maçonnique, ou le retour aux origines de Jacques Roland, Maison de Vie Editeur.

D’emblée, Jacques Rolland insiste sur l’ambigüité du miroir depuis l’Antiquité. Le miroir, outil de connaissance de soi, ou d’interrogation sur la permanence de la personne, est aussi un outil qui sait mentir, obscurcir, déformer.

Comme outil initiatique, auquel se confronte déjà le postulant à la Franc-maçonnerie, il est « un très puissant révélateur des méandres de l’âme », un outil de perfectionnement, une porte.

Parfois, les titres choisis pour les chapitres sont éclairants. C’est le cas ici : Premier miroir : le testament – L’ennuagement de la conscience ou l’épreuve du voile – Du bon miroir – La folle du logis et le miroir – La mémoire et le miroir – L’objectif du miroir – Ils m’ont emporté – Les contes d’Hoffmann – L’introspection et le miroir – Les mythes grecs – Découragement – Le miroir qui ne reflète rien – Pourquoi seulement le miroir ? Les autres miroirs – Une étrange configuration – L’étranger – Métamorphose – La vision smaragdine – Création et miroir – Sort-on victorieux ? – Défense à l’univers de bouger – La nostalgie des origines – Contemplation – Le regard spirituel – Le recto verso du miroir – La double mort – L’alchimie du miroir – L’immortel existe – Le trésor caché – La parole perdue – La puissance spirituelle – Tout est-il écrit ? – Du passé antérieur au devenir. Se dessine, à travers ces courts chapitres, qui se méditent davantage qu’ils ne se lisent, un chemin initiatique du miroir, une métaphysique du miroir. Ce simple objet, trop oublié en Franc-maçonnerie, est un redoutable vecteur de révélation du soi, ou d’endormissement sur les illusions du « moi ».

Prenant appui aussi bien sur les traditions, les contes, les mythes que sur la science, Jacques Rolland est un scientifique, le propos de l’auteur n’en est pas moins porteur d’une poésie alchimique :

« Il est généralement dit d’une contemplative – du moins dans des temps à présent disparus – que l’intérieur de son âme était venue habiller sa robe de bure pour lui conférer une sérénité célestielle. L’intérieur est venu habiller le vêtement. C’est là aussi le même principe d’endomorphisation.

C’est bien pourquoi le miroir a deux faces. »

« Si le vieil homme qui nous observe depuis le miroir va mourir parce que nous aurons fait litière de nos idées reçues et le ménage parmi les poussières encombrant l'appartement de notre Esprit, alors l’alchimie dont il est si souvent question ici accomplira son œuvre du noir au blanc puis au rouge. »

Les questions du double et du renversement, de la réversibilité, questions initiatiques s’il en est, sont au cœur de cet ouvrage sur le miroir, fondement de toute vision et  fondement de toute création, directement ou indirectement. C’est parfois quand le regard scientifique rejoint le regard mystique que le dévoilement s’opère.

« Lorsque le voile tombe, il dévoile littéralement et physiquement parlant, c’est-à-dire que simultanément se produit le voilement et la théophanie : ce que Rûzbehân de Shîrâz, précédemment cité, nommera « la découverte de la vision de la vision ». C’est là l’épreuve destinée et réservée à toute famille spirituelle. »

Jacques Rolland n’a de cesse à nous inviter à passer au-delà du miroir, « union du fixe et du volatile », miroir du « moi », miroir du monde, « vase contenant l’esprit des choses ».

« Ce que nous aimons finalement en notre personne, conclut-il, au stade de la réflexion à nouveau et devant le miroir, c’est un « autre » mais en avant de nous. Nous sommes, sans le savoir mais peut-être en le devinant, incomplets, inachevés.

Il doit bien y avoir une issue au fond de l’impasse du miroir, où il semblerait que notre image soit emprisonnée. Le miroir ouvre d’immenses et terrifiantes perspectives lorsque nous nous y perdons. Un jour nous ne ferons qu’un avec le miroir. »

Maison de Vie Editeur, 16 boulevard Saint-Germain, 75005 Paris, France. 

Tag(s) : #Eveil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :