Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Moments d’un cahier balinais de Michel Carqué et André Geyré, Editions Rafael de Surtis.

Il y a d’abord ces signes et traces d'André Geyré, à la fois étrangères et familières, presque humaines, le doute est permis, calligraphies traditionnelles sur écailles de tortue ou bien schémas venus du futur. Traits purs et éclatements solaires.

Et il y a les mots de Michel Carqué, puissants et dévastateurs, qui disent une histoire étrange et étrangère elle aussi mais tellement intime. Qu’en faire ? se dit le lecteur à la dernière page sinon recommencer la découverte d’un peuple mosaïque fait de morceaux de nous-mêmes arrachés au mensonge :

 

« Voici le lieu du commencement, du souffle sur la pierre, de l’image qui nourrit la mémoire, du bois flotté, de l’enfantement primordial, du lien et de la dualité, de la colonne des hommes au ventre crevé. »

 

« Comme je m’étonne de trouver les prisons vides, un geôlier consciencieux m’indique qu’il faut pour tenir sa place dans cette société confectionner un crime par jour.

Un tel volera les chaussures au marcheur alors que cet autre préfèrera mettre un bras entier dans le ventre du voisin.

J’ai dit que j’écrivais, il me laisse tranquille. »

 

« J’aime ces hommes que j’ai quittés plusieurs fois. Leurs vies passées à la meule et leurs mains fourragères. Elles ne retiennent rien, disponibles pour une prochaine prise. Ils m’ont serré dans leur bras et m’ont jeté à la mer. »

 

« J’ai tué mes lointains.

Qu’on me comprenne bien, j’ai rêvé de ce pays sans moi.

Aussi sûrement que se réduit la distance, des morceaux de chair pourrissent pour devenir des mots serviles que plus tard j’appellerai souvenirs, rencontres. »

 

La clef peut-être :

 

« Chacun d’eux possède une langue unique qui n’est parlée qu’une fois.

Comprendre n’est pas souhaité.

Epiphanie et mort dans la même écoute. »

Editions Rafael de Surtis, 7 rue Saint Michel, 81170 Cordes sur Ciel, France.

Tag(s) : #Poésie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :