Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre du Crocodile

La Lettre du Crocodile

Chroniques littéraires dans les domaines de l'initiation, des philosophies de l'éveil et des avant-gardes : Franc-maçonnerie, hermétisme, bouddhisme, shivaïsme, surréalisme, pensée contemporaine...


Luisa Pappa

Publié le 24 Novembre 2010, 12:15pm

Catégories : #Avant-gardes

Louisa Papa

Aima Project

 

Attention

Femme rare !

 

 

 Luisa

 

 

         Parmi les nombreuses artistes et créatrices de talent, rares, très rares même sont celles qui, d’emblée viennent explorer les marges du Centre, ou le Centre des marges, au croisement improbable de la métaphysique, de la philosophie, de la magie et de la poésie.

         Notre rencontre improbable, strictement incohériste, c’est-à-dire « à l’avant-garde de soi-même » et « à plus haut sens », relève moins du monde sensible que du monde imaginal cher à Henri Corbin comme à Lima de Freitas. Seuls les actes qui en émanent descendent dans la matière et la chair et se précipitent sur le papier.

Luisa Papa - Aimaproject - avec laquelle nous sommes entrés en co-création multiple n’est pas seulement poète, musicienne, photographe… artiste complète capable aussi bien de se métamorphoser que de métamorphoser, elle est une égérie crépusculaire, une muse, une initiatrice, toutes fonctions que notre monde, moderne ou post-moderne, humain ou post-humain ne cesse de nier pour se vautrer dans la vulgarité et le bruit.

 

 

Luisa-9.jpg

 

L’œuvre de Luisa Papa, ses images ou ses voix, invite au Silence, plus encore, participe du Silence même. Pour elle, la photographie est poésie, la poésie est photographie, c’est-à-dire magie, cette magie qui dénonce la prétendue continuité de l’expérience, en démontre la véritable nature, le Vide et souligne ainsi la Liberté absolue de la beauté, la Beauté absolue de la liberté.

 

 

 Aima-6.jpg

 

Femme rare, qui, tout en participant à la danse de la vie, contemple le jeu des essences, qui, tout en regardant le Soleil en face, ne cesse d’être Lune.

 

         Inscrite dans le jeu de l’or et de l’argent, du noir et du blanc, funambule de l’esprit.

Libre. Dérangeante par conséquent. Eveilleuse. Forte et fragile.

A découvrir, accompagner, soutenir.

Conformistes s’abstenir.

 

 

 

                                                                           Rémi Boyer

 

                                               Photographies Aimaproject

 

 

Découvrez ses poèmes, photographies, performances, livres, sur le site :

www.aimaproject.it/

 

Ses univers musicaux :

http://www.myspace.com/aimaproject

http://www.lesjumeauxdiscordants.it/

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents