Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre du Crocodile

La Lettre du Crocodile

Chroniques littéraires dans les domaines de l'initiation, des philosophies de l'éveil et des avant-gardes : Franc-maçonnerie, hermétisme, bouddhisme, shivaïsme, surréalisme, pensée contemporaine...


Daniel Duigou au désert

Publié le 24 Août 2012, 06:45am

Catégories : #Spiritualité et société

A l’ombre de la tour de Babel, nouvelles méditations au désert de Daniel Duigou, Editions Albin Michel.

Daniel Duigou présente un parcours qui ne peut laisser indifférent, qui va de la télévision cannibale au désert nourricier. Journaliste de télévision, il abandonne en effet le milieu des médias pour devenir prêtre à cinquante et un ans. Il est aujourd’hui installé dans le Sud marocain, non loin de Ouarzazate. Il est également psychanalyste et psychologue, ce qui l’a conduit à écrire un essai intéressant, intitulé L’Eglise sur le divan, publié chez Bayard en 2009. L’année suivante, il propose, déjà chez Albin, ses premières méditations, Vanité des vanités, méditation du désert. Il poursuit aujourd’hui avec ce nouveau volume très riche en questionnements, regards croisés, nudités spirituelles, mises au jour de la complexité de l’être humain, enseignements discrets de la joie, du simple et de l’essentiel.

Au fil des livres, Daniel Duigou approfondit son regard sur le monde entre expérience, érudition, pas seulement biblique, et silence. Le fil conducteur de ce livre est le mythe fécond et très actuel de la tour de Babel, toujours bien présente et opérative en nous-mêmes et dans le monde. Il pose la problématique de l’altérité à travers les langues et le désir de l’autre, de la rencontre féconde. Il veut démontrer comment ce qui sépare, ce qui instaure de la différence, ouvre un espace de liberté et de création infini. Il invite à tendre non vers l’unité de l’indifférencié mais vers l’unité du multiple, un multiple intégré, reconnu et inclus en ses différences-mêmes. Message d’universalité s’il en est mais non d’une universalité de principe, béate et stérile. L’universalité de Daniel Duigou est à construire au quotidien, pas à pas, à partir de la connaissance intime de la réalité humaine, de nos conditionnements, de nos faiblesses et de nos erreurs. Comment éviter l’accident sociétal de vitesse ? Comment sortir des politiques kafkaïennes ? Comment réduire les peurs et garantir les libertés ?

Daniel Duigou indique les composants d’un retour à soi-même et à l’autre. Il ne s’agit pas d’un isolement mais au contraire d’une immense ouverture à la vie et à l’amour, d’une nouvelle liberté à construire.

Editions Albin Michel, 22 rue Huyghens, 75014 Paris, France.

http://www.albin-michel.fr/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents