Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre du Crocodile

La Lettre du Crocodile

Chroniques littéraires dans les domaines de l'initiation, des philosophies de l'éveil et des avant-gardes : Franc-maçonnerie, hermétisme, bouddhisme, shivaïsme, surréalisme, pensée contemporaine...


Prophétie

Publié le 2 Octobre 2008, 16:56pm

Catégories : #Tradition

Le troisième secret de Fatima

Notre-Dame de l’Apocalypse ou le troisième secret de Fatima de Pierre Jovanovic, Editions Le Jardin des Livres.
        
C’est un très bon livre, une enquête de type journalistique qui propose une synthèse passionnante sur les messages liés aux apparitions, Fatima, Malachie, Garabandal, Akita et autres… Mais il nous conduit aussi avec bonheur sur des chemins peu empruntés.

         Son premier pas consiste à nous rappeler les prophéties de Saint Malachie et sa célèbre liste de 111 Papes. Il relève l’étonnante justesse de ces prophéties qui interfèrent avec la vie vaticane notamment quand il s’agit d’élire un nouveau Pape.

         Son deuxième pas le conduit à s’intéresser à la vie agitée et incertaine de notre système solaire. En effet, ce n’est pas seulement la Terre qui se réchaufferait mais l’ensemble du système solaire, pour des raisons qui échappent pour le moment aux investigations scientifiques mais celles-ci permettent de parler d’activités anormales de notre Soleil. La date de 2012 apparaît comme un moment critique en raison de l’alignement de Saturne et Jupiter du même côté du Soleil, ce qui déclenche habituellement des tempêtes solaires, ceci dans un contexte systémique plutôt inquiétant.

         Son troisième pas consiste à nous relater dans le détail les apparitions de Fatima et la vie de sainte Lucie, le principal protagoniste de cette affaire.

         Le cadre ainsi posé, Pierre Jovanovic va recouper avec talent les informations scientifiques, les faits historiques et les prophéties pour mettre en évidence la teneur apocalyptique de ce troisième secret de Fatima qui annoncerait un accident cosmique.

         La démonstration est très convaincante et met aussi au jour les manœuvres vaticanes pour cacher la nature de ce secret, les dissensions au sein de la haute direction de l’Eglise de Rome, dissensions dont sainte Lucie en premier lieu aura à subir les conséquences, elle qui fut tenue dans un isolement inhumain. Le Cardinal Ratzinger, vrai ou faux Pape, joue un rôle particulier dans le scénario puisqu’il pourrait être le Pape de la fin des temps, et non de la fin du monde. Rappelons que pour les habitués des voies d’Eveil, la fin des temps signifie la fin de l’expérience dualiste de la conscience et donc l’Eveil.

         Mais ce livre présente d’autres intérêts. Pierre Jovanovic s’intéresse à d’autres prophètes que sont les musiciens et plus généralement les artistes. Il rend compte d’un entretien que lui a accordé Jacques Attali qui considère le musicien comme un prophète au sens biblique. Jacques Attali affiche dans cet entretien une vision plutôt apocalyptique du monde :

         « …je suis persuadé que l’humanité est menacée par quelque chose qu’on appelle l’Apocalypse. En conséquence, j’ai toujours cherché à comprendre cette menace et ses différentes formes, parce que j’ai découvert que l’humanité dispose aujourd’hui des moyens de se suicider. S’il y a Apocalypse, elle viendra plutôt par suicide que par châtiment extérieur. (…)

         J’ai décrit un scénario de violences, de guerres et de crises économiques qui pourraient être un scénario de la destruction globale des sociétés occidentales, un scénario qui reste tout à fait possible. (…)

         Ce monde est au bord du néant. Je ne sais pas s’il sera capable de se ressaisir, mais il est au bord du néant. »

         Jacques Attali et Pierre Jovanovic s’interrogent sur les propos prophétiques de certains musiciens, comme le groupe de rock Muse ou Couperin, grande figure de la musique baroque, auteur des Leçons de Ténèbres, ou Christian Vander le légendaire fondateur et batteur du groupe Magma.

         Tous ceux qui ont vu Magma en concert se souviennent de leur entrée dans un monde musical étrange sur lequel planait un esprit apocalyptique. Christian Vander, que même ses musiciens ne comprenaient pas, a laissé une œuvre puissante et inquiétante, inconditionnelle et implacable. On parlera de folie ou de message des dieux. Une création, au plein sens du terme, en tous les cas. Pierre Jovanovic a rencontré Christian Vander pour un entretien qui tint toutes ses promesses.

         Christian Vander voit dans sa musique une sorte de mémoire des temps. Quelques propos du leader du groupe Magma :

         « Une note est une vibration. Une musique est un ensemble de vibrations. Un musicien vibre d’une certaine façon, et, comme le vent, il est en relation avec les choses, notamment avec la Terre. On la sent respirer, on la sent vivre et même souffrir. C’est peut-être cela être prophétique, c’est sentir les choses qui vont arriver. (…) j’ai toujours voulu rassembler les éléments dont je disposais pour exprimer ce quelque chose d’autre qui allait arriver à un moment donné, et que j’ai nommé Le Néant. »

         La lecture de ce livre est une aventure… poétique plutôt que prophétique, en ce sens qu’elle nous invite finalement à inventer notre propre vie. Rappelons-nous Robert Amadou qui aimait à rappeler que pour chacun d’entre nous, de toute manière, la fin du monde interviendrait au plus tard d’ici quelques décennies. 

Le Jardin des Livres, 243 bis boulevard Pereire, Paris 75827, Cedex 17.

www.jovanovic.com

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents