Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Musique ! Rencontres de Berder, juin 2022/n°19.

Editions Le Collège des Temps, Association Les Portes de Thélème. Marie-Chantal Nadeau, 14 place du Forum, 87000 Limoges – France.

https://lecollegedestemps.fr/

Les actes des traditionnelles Rencontres de Berder, consacrées en 2022 à la musique, sont disponibles. Ces rencontres particulièrement riches se sont déroulées du 24 au 26 juin 2022.

La rédaction nous présente dans quel orientation ces rencontres faites de conférences, concerts, spectacles ou autres moments artistiques furent envisagées :

« Chaque thème éclaire des symboles, des syncrétismes, des archétypes, et se réfléchit d’une conférence à l’autre comme dans un miroir sonore. Ainsi l’art de la répétition, de l’épuisement ou de la renaissance, évoque le canon de Pythagore, ou la rythmique des danses traditionnelles ou improvisées ou bien encore les dissonances du jazz ; les traditions venues d’anciens temps, flammes tremblantes, hantent les musiques galloises au son de la bombarde, le rastafarisme, ou bien encore les flamencos, les sons arithmétiques rythment les opéras rituels et la musique des sphères ; la musique traverse la lumière des pellicules cinématographiques, avant celles des particules. Et les hurlements des rockers, scandés par les tambours, couvrent le cuivre des trompettes, brisent les accords de la soul music, pour rejoindre ceux du reggae qui nous renvoient à notre histoire. »

Ce livre collectif, particulièrement soigné, témoigne des multiples modes empruntés par la musique pour nous enchanter, nous éveiller, nous consoler, nous enseigner… En tension créatrice entre traditions et avant-gardes, la musique est révélatrice de nos plongées dans l’abyme comme de nos ascensions, laborieuses ou fulgurantes.

Sommaire :

  • Julie Cloarec-Michaud (Docteur en philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Danse et Musique : des rapports philosophiques au monde, incarnés et sensibles (De Bergson à Nietzsche). « Si la compréhension que l’on avait du monde qui nous entoure ne résultait pas tant d’un rapport intelligent, mais bien plutôt d’un rapport sensible avec ce dernier ? Et si nos concepts les plus abstraits et intellectuels (comme celui du temps, par exemple) trouvaient dans ce rapport sensible et intuitif au monde une force toute nouvelle : une puissance d’incarnation ? »
  • Lauric Guillaud (Professeur émérite à l’Université d’Angers). Jim Morrison et la voie du Chamanisme. « On peut voir dans le chanteur-poète des Doors l’intercesseur musical entre le public et le monde des esprits, chargé d’exorciser l’angoisse de toute une génération par le biais d’anciens rituels, au prix de son propre sacrifice. C’est le sens que l’on peut donner à la fin « annoncée » de Jim Morrison, au terme de sa dernière quête frénétique à Paris. « Le chemin de l’excès mène au palais de sagesse », disait William Blake. »
  • Jean-Christophe Pichon. Anasthasius Kircher (1602-1980) et la musique des sphères. « Jésuite, son ordre le destinait à la mission. Mais ce constructeur de ‘machines’, qui aurait pu se contenter de découvrir le monde pour aller évangéliser des contrées lointaines, préféra le traverser autour d’une œuvre graphique, littéraire, scientifique et métaphysique rassemblée sous la forme d’un « canon » céleste. Athanasius Kircher fut le dernier des visionnaires avant le siècle dit des ‘lumières’. »
  • Rémi Boyer. Flamenco, Tango et Fado. « Si Flamenco, Tango ou Fado sont les âmes des corps espagnol, argentin et portugais, alors une part de ces âmes solaires nous éblouit quand l’autre, sombre, nous attire sans jamais se livrer. Les lieux de ces trois danses (le Fado fut d’abord dansé) sont, pour une part, imaginaires, parfois « imaginals », proches de l’esprit.  Ce sont des lieux d’exil, intérieurs ou extérieurs, mais aussi des lieux de révélation, dans une tension entre tradition et modernité. »
  • Yann Calvet (Université de Caen, Basse-Normandie). La musique de la lumière : des avant-gardes françaises à 2001 : l’Odyssée de l’espace.
    « Les théories développées en France au début des années vingt sur le montage musical (Germaine Dulac, Jean Epstein, Abel Gance, Émile Vuillermoz…) ; l’idée du cinéma comme symphonie visuelle et rythmique qu’on retrouve à la fin des années soixante dans 2001 qui est un reflet moderne de cette idée très ancienne de la « musique des sphères » 
  • Michael Besack. La Flûte enchantée de Mozart ou l’opéra transposé en action rituelle. « Dans le climat déroutant de cette fin de 19e siècle, Mozart et ses acolytes cherchent à rétablir l’Ordre sous-jacent en s’appuyant sur un couple d’initiés transfigurés par la lumière. Leur fusion rituelle, sous l’égide des dieux Isis et Osiris, active la puissance rayonnante des noms liés aux principes de créativité et de fécondité dans la tradition égyptienne. Mais le Temple hermétique où le Roi et la Reine règnent ne se reconstruit pas aussi facilement. Génie ou pas, il est dangereux de s’approprier des opérations magiques aussi difficiles à contrôler. »
  • Roland Gallois. Les chants traditionnels vannetais & celtiques comme source de musique instrumentale. Le nouveau Dialogue. « Une danseuse, un comédien et un musicien se rencontrent. Ils créent des ponts, explorent leur domaine, s’invitent et se fuient. Quand la scène devient le théâtre d’une nouvelle algèbre de la communication et l’expérience d’une grammaire inédite entre des protagonistes d’une d’histoire éphémère, il s’installe un dialogue inédit ».
  • Emmanuel Licht. Le Kebra Nagast : à la source du Rastafarisme.
    « Force est de constater que tous les ingrédients sont réunis à ce moment précis dans cette petite île jamaïquaine pour donner naissance à un mythe qui deviendra planétaire grâce à un média : le Reggae, et un prophète : Bob Marley dont le message du mouvement rastafari fera le tour de la terre. »
  • Jean Francheteau. John Coltrane et Don Cherry, deux expressions mystiques d’une musique de liberté. « John Coltrane et Don Cherry, deux géants du jazz qui se complètent. L’un prend sa source dans la tradition religieuse afro-américaine l’autre parcourt l’âme du monde qui est sa Terre Mère. »
  • Julien Debenat. Le dur métier de prophète dans les temps chaotiques.
  • Lauric Guillaud, Marie-Agnes Debenat et Julien Debenat. Hommage à Jean-Paul Debenat (cryptozoologie, ami de Bernard Heuvelmans, passionné d’aviation : Du ‘Big foot’ au saut dans l’espace). Jean-Paul Debenat fut le créateur de l’association Les Portes de Théléme et des amis de Jean-Charles Pichon, dont il était un des fervents admirateurs.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :