Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un professeur d’égyptologie. Les nouvelles fantastiques de Guy Boothby. Présentation Richard D. Nolane. Editions L’œil du Sphinx, 36-42 rue de la Villette, 75019 Paris – France.

www.oeildusphinx.com

Guy Boothby (1867-1905) dont nous avons déjà apprécié Le prince des canailles fut un auteur prolifique puisqu’en une bonne dizaine d’années il publia une cinquantaine de volumes, romans et recueils de nouvelles.

Si son succès dérangea à l’époque ceux, notamment les « critiques littéraires », qui trouvaient sa réussite trop facile, voire imméritée, il demeure une grande figure de la littérature dite populaire, et fut respecté par Rudyard Kipling.

Il ne rédigea que neuf nouvelles fantastiques, toutes réunies ici, pour la première fois, par Richard D. Nolane, à qui nous devons la réédition en français des textes de Boothby. Il préférait les nouvelles de romance et d’aventure.

Parmi les neuf nouvelles regroupées, A side light on the japonese question était jusqu’alors passée inaperçue, même parmi les spécialistes. C’est donc une première.

Le cadre de ces nouvelles est généralement l’Australasie mais nous trouvons aussi une incursion en Egypte et une classique et inévitable histoire de manoir anglais hanté.

L’écriture de ces nouvelles est simple et efficace, le lecteur étant immédiatement pris dans l’ambiance et le mystère de l’intrigue.

Voici, par exemple, les premiers mots de la nouvelle Avec trois fantômes :

« Je fixe le début de toute cette affaire lors d’une de ces nuits étouffantes, telle que seule sait en produire Port Darwin pendant sa « Saison du Supplice ».

N’oubliez pas que ce que j’écris remonte à des années, à un temps où les sarongs étaient autorisés en pleine rue, et où se couvrir de plus d’un gilet de corps était jugé impossible. Aujourd’hui, tout a changé… Casques coloniaux, ombrelles blanches et pantalons en toile de coton ont envahi la colonie, et le Confort, comme de coutume, a disparu derrière le sourire affecté des Conventions. Et vous pourrez y constater le régulier accroissement de la population féminine.

Toute la ville était en émoi. Le vapeur apportant le courrier était au port, et comme c’était un événement qui n’arrivait qu’une fois tous les soixante-dix jours, nous avions endossé nos tenues de fête, retrouvant pour l’occasion les manières et l’apparence d’une société civilisée…»

Souvent, ces nouvelles explorent le sujet de la mort, de l’immortalité et de l’entre deux mondes, avec une saveur étrange particulière que Guy Boothby excelle à distiller. Bref, un vrai plaisir !

Un professeur en égyptologie – Avec trois fantômes – Le trésor de Sacramento Nick – Une vengeance impitoyable – Un étrange champ aurifère – Le mystère de Futuleima – L’enfant de la mort – Un certain éclairage sur la question japonaise – La Dame noire de Brin Tor.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :