Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Robert Ambelain par Arnaud de L’Estoile. Editions Télètes, 51 rue de la Condamine, 75017 Paris.

Robert Ambelain est l’une des grandes figures du siècle dernier de la Franc-maçonnerie égyptienne, du martinisme et plus généralement de l’ésotérisme. Nous lui devons beaucoup même si aujourd’hui certains voudraient ignorer la valeur de l’héritage et son influence. Certes le personnage est complexe, nourri par des contradictions formelles, et des retournements mais il fut un grand et tenace praticien des rites et théurgies et anima pendant des décennies la scène occultiste et ésotérique.

Dans ce livre, Arnaud de L’Estoile s’efforce de rassembler les informations disponibles sur l’œuvre multiple et la personnalité de Robert Ambelain afin de dresser un portrait le plus complet possible de cet homme totalement engagé dans la quête initiatique. Robert Ambelain fut également un écrivain. Il rédigea une quarantaine de livres sur des sujets très divers.

Arnaud de L’Estoile retrace le parcours de Robert Ambelain depuis sa jeunesse. L’un des chapitres le plus intéressants est celui consacré aux activités de Robert Ambelain pendant le deuxième conflit mondial. Au cours de cette période, Robert Ambelain connut une ascension rapide dans la maçonnerie égyptienne et dans le martinisme (y compris l’Ordre des Chevaliers Maçons Elus Coëns de l’Univers qu’il restaura en pleine guerre) et réussit à maintenir sous l’occupation des activités évidemment interdites, prenant des risques considérables. La clandestinité lui permit de préserver des courants qui, sans lui, auraient pu simplement disparaître. En cela, nous lui sommes tous redevables.

Arnaud de L’Estoile détaille le développement donné par Robert Ambelain aux rites égyptiens et au martinisme. Il rend compte des nombreuses ruptures et des changements d’orientation qui émaillent la vie des organisations initiatiques qu’il conduisit y compris du côté rosicrucien, avec par exemple l’Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix, templier ou encore du côté des églises gnostiques.

L’édifice conçu par Robert Ambelain peut nous sembler aujourd’hui relevé de l’arbitraire, juxtaposant et articulant des courants ou organisations qui n’avaient pas nécessairement de liens tangibles. Cependant, il a su construire une cohérence opérative avec ce qui était disponible à son époque et proposer un chemin réel de découverte traditionnelle. Sans doute, cet édifice tenait beaucoup à sa présence et ses successeurs ne surent pas conserver la cohérence du « système Ambelain » ni même l’interroger intelligemment ce qui nous a conduit à l’extrême morcellement actuel.

Si son œuvre écrite fut autant louée que contestée (souvent à raison quant à ses prétentions d’historien), Robert Ambelain fut un gardien des traditions occidentales, l’un de ses Frères Aînés qui laissent trace pour tous ceux qui veulent explorer les disciplines traditionnelles qui lui étaient familières, astrologie, magie, théurgie, alchimie et autres.

Cette première biographie de Robert Ambelain témoigne d’un parcours d’exception et aussi de la richesse de la scène ésotérique française et européenne au siècle dernier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :