Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les Francs-maçons arrêtés au milieu du gué par Peter Bu. ECE-D 12/14 Rond-Point des Champs-Elysées, 75008 Paris.

www.eced-editionschampselysees.com

Peter Bu a le grand mérite d’interroger la mise en œuvre du projet maçonnique. En se demandant, dès les premières pages « La Franc-maçonnerie a-t-elle encore un sens au XXIème siècle ? », il invite à s’extraire de la réplication, voire du ronronnement, pour évaluer le processus initiatique que veut proposer l’Ordre maçonnique.

Il commence par étudier le projet de société maçonnique, projet construit autour de la fraternité et de la tolérance. L’évolution rapide vers une civilisation planétaire qui laisse trop de monde sur le bord de la route a aussi pris de vitesse l’institution maçonnique dont les valeurs, toujours actuelles, toujours universelles, ne font pas nécessairement écho dans le quotidien de plus en plus complexe des êtres humains.

Peter Bu insiste sur la fonction du symbole et met en garde contre une tendance à figer le symbole dans le passé. Pour que le symbole reste vivant et concourt à l’élévation de l’esprit, il souhaite un rapport plus ajusté entre art, raison et symbole.

Tout au long de l’ouvrage, sont abordés nombre de sujets comme la fonction du rite, parole et silence, silence et secret, vérité ou lumière, fraternité et agape, Franc-maçonnerie et religion, Franc-maçonnerie et sacré, initiation maçonnique des femmes, organisation de la Franc-maçonnerie…

Par petites touches, il dresse un tableau nuancé de la Franc-maçonnerie ou des Franc-maçonneries tant les approches peuvent être différentes même si elles sont orientées vers un même idéal. Identifiant des incohérences, parfois des déviances, Peter bu note aussi les forces de la Franc-maçonnerie. Elles sont nombreuses mais souvent affaiblies par des dysfonctionnements trop communs. La diversité maçonnique est l’une de ces forces à condition qu’un réel souci de partage, d’exploration, d’expérimentation, d’intrication, sans doute présent aux débuts de la Franc-maçonnerie, soit pleinement restauré. Cela passe par davantage d’horizontalité et moins de verticalité dans les relations maçonniques.

L’une des solutions avancées par Peter Bu pour renouveler la Franc-maçonnerie est la fondation d’une Confédération mondiale des obédiences maçonniques, projet qui fait suite à L’appel de Bratislava lancé à partir de 2008. Ce projet est présenté dans ses grandes lignes : objectifs, méthode de travail, principes, organisation possible, faisabilité… Conscient des projets passés de même type qui furent des échecs ou des semi-échecs, Peter Bu reste raisonnablement optimiste car le contexte nous pousse plus que jamais à dépasser les clivages courants pour une nécessaire synergie. Il y a en effet beaucoup plus de valeurs et de pratiques communes dans la diversité des obédiences que de points de divergence. De quoi faire émerger une nouvelle légitimité construite autour de la fraternité, la solidarité, la recherche, le partage, la mutualisation et le rayonnement.

Utopie bien sûr mais toute utopie est destinée à orienter. Peter Bu en plaçant la Franc-maçonnerie au milieu du gué lui donne ainsi une position idéale pour créer quelques ponts entre les rives. Il est difficile de dire aujourd’hui quel sera la réception de ce projet à moyen et long terme mais la crise sans précédent que nous traversons devrait favoriser des rapprochements devenus vitaux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :