Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

OVNI en Méditerranée par Thierry Gaulin. Editions L’œil du Sphinx, 36-42 rue de la Villette, 75019 Paris.

www.oeildusphinx.com

L’ufologie est aujourd’hui confinée, étouffée par un silence organisé qui inhibe à la fois la circulation de l’information et une pensée rationnelle de phénomènes qui perdurent. Une manière de lutter contre cette dépréciation est de rassembler les témoignages par zone géographique ce qui permet de les croiser et de ne retenir que les témoignages recoupés.

Dans ce livre, Thierry Gaulin étudie deux dossiers importants par les témoignages apportés, celui de Rose C qui couvre les années 1973 – 1979 et celui de Manises.

A partir des archives, des témoignages, des contre-enquêtes, le cas de Rose C, largement oublié, est présenté de manière synthétique. Rose C dit avoir rencontré des extraterrestres en 1952. Elle n’en parlera qu’en 1973. Thierry Gaulin rend compte des faits relatés par Rose C. et des investigations qui en suivirent vingt ans après avant d’analyser l’ensemble.

En 1979, l’armée de l’air espagnole dût faire décoller plusieurs avions en raison de la présence d’OVNI dans son espace aérien. Ce sont les événements de Manises. Les documents militaires furent déclassifiés en 1994. C’est l’un des dossiers les plus étayés de témoignage de l’ufologie espagnole.

D’autres cas sont présentés de manière plus succincte avant une « analyse statistique et logique de la base de données d’OVNI-Languedoc versus psychologie de la perception ».

L’hypothèse avancée est que : « L’OVNI resterait donc mystérieux parce que nous ne serions pas aptes à percevoir leurs caractéristiques étrangères à nos conceptions et schémas mentaux. Cela pourrait être, après tout, un élément à prendre en considération pour nous mettre sur la voie d’une explication. »

Thierry Gaulin constate que peu d’associations prétendant étudier les phénomènes d’OVNI se montrent respectueuses, sérieuses et compétentes ce qui ne permet pas les investigations nécessaires.

« Si le phénomène OVNI est bien réel, conclut-il, bien malin celui qui apporterait à l’heure actuelle des preuves sur sa nature. Ou peut-être vaudrait-il mieux dire sur ses natures, car il semble bien improbable que toutes les observations aient la même origine. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :