Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Sans boue pas de lotus. Petit guide pratique du bonheur de Thich Nhat Hanh. Editions Le courrier du Livre, 27 rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.

www.editions-tredaniel.com

De la souffrance au bonheur, voici le chemin que nous propose de parcourir Thich Nhat Hanh avec lucidité et bienveillance.

Il évoque tout d’abord la non-séparation de la souffrance et du bonheur, leur caractère passager et organique. L’éveil, dit-il ne supprime pas la souffrance inhérente à la vie du corps. Il distingue la souffrance physique de la souffrance mentale sur laquelle nous pouvons agir. Thich Nhat Hanh enseigne qu’il est possible de se réconcilier avec le corps, avec sa sagesse plutôt que d’être emporté par la réaction, déterminée par nos conditionnements et croyances, et la compensation :

« La pleine conscience est la meilleure façon d’être présent à la souffrance qui est en nous sans nous laisser submerger. La pleine conscience est la capacité de s’établir dans l’instant présent, de savoir ce qui se passe ici et maintenant. (…)

Avec la pleine conscience, vous pouvez reconnaître la présence de la souffrance en vous et dans le monde. Vous utilisez cette même énergie pour l’embrasser avec tendresse. En étant conscient de votre inspiration, vous générez l’énergie de la pleine conscience tout en continuant de bercer votre souffrance. (…) Avec la pleine conscience, nous n’avons plus peur de souffrir. Nous pouvons même faire un bon usage de la souffrance en générant l’énergie de la compréhension et de la compassion, une énergie qui est source de guérison et de bonheur pour nous-mêmes et pour les autres. »

Le processus commence ainsi par l’acceptation, l’observation profonde de la souffrance, de sa nature, de son origine qui peut être transgénérationnelle. De la même manière, nous pouvons découvrir et observer nos peurs. L’écoute totale de soi-même et des autres introduit la compréhension et la compassion dans nos vies.

La partie la plus importante de l’ouvrage rassemble des pratiques pour nourrir, créer et partager le bonheur. Pratiques de respiration, pratiques mantriques dans sa propre langue, nouveau rapport à l’émotion, méditation et autres contribuent à inviter le bonheur à s’installer. Il s’agit moins de nouvelles pratiques quotidiennes qu’une nouvelle manière de vivre le quotidien, respirer, marcher, observer, écouter, autrement, intensément, librement.

« Selon maître Linji, confie Thich Nhat Hanh, le miracle n’est pas de marcher sur l’eau ou dans les airs, mais de marcher sur la terre, de marcher en étant pleinement vivant et en générant un sentiment de joie et de bonheur. Tout le monde peut accomplir ce miracle. J’accomplis ce miracle chaque fois que je marche, et vous pouvez faire de même. Avec la pleine conscience, la concentration et la vision profonde, vous accomplissez un miracle chaque fois que vous faites un pas sur cette Terre. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :