Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

La Franc-maçonnerie dévoilée par Arnaud de La Croix et Philippe Bercovici. Editions Le Lombard, 7 avenue Paul-Henri Spaak, 1060 Bruxelles, Belgique.

www.lelombard.com

Arnaud de La Croix et Philippe Bercovici réussissent à évoquer différents aspects de la Franc-maçonnerie à travers la Bande Dessinée, ce qui est particulièrement difficile sauf par des regards humoristiques ou caricaturaux qui nous sont devenus familiers et intéressent surtout les Francs-maçons eux-mêmes. Mais, dans le cas présent, il s’agit de donner des repères historiques tout en écartant nombre de préjugés, en distinguant les légendes et en interrogeant les mythes afin que le lecteur puisse avoir une représentation claire de ce qu’est et n’est pas l’Ordre maçonnique.

Philippe Bercovici fut l’un des piliers de Spirou avant de s’intéresser à la BD de documentaire. Nous lui devons entre autres L’Incroyable Histoire de la médecine et L’Incroyable Histoire de la littérature, tous les deux parus aux Arènes.

Arnaud de la Croix, philosophe et historien, a publié divers livres sur le Moyen-Âge notamment Les Templiers, chevaliers du Christ ou hérétiques ? aux Editions Taillandier, avant d’écrire sur les sociétés secrètes.

Leur association, heureuse, a donné ce livre à la fois agréable et instructif. Les deux auteurs ont choisi d’aborder la Franc-maçonnerie à travers des personnages ce qui se prête sans doute plus facilement à un traitement par la Bande Dessinée qu’une approche thématique. Nous avons dix-huit chapitres pour dix-huit personnalités dont Villard de Honnecourt, William Schaw, Andrew Ramsay, Mirabeau, Mozart, Maria Deraismes, Hugo Pratt mais aussi des anti-maçons comme Léo Taxil ou Heinrich Himmler.

Chaque chapitre comporte une BD et se termine par une note synthétique d’une page qui replace l’intrigue dans son contexte historique. La Bande Dessinée nous entraîne dans une aventure – il ne s’agit pas d’une morne histoire en image –, qui véhicule à la fois des éléments historiques et des pistes pour des enseignements traditionnels (géométrie, art de la mémoire…) et n’exclut pas la fantaisie ou les rebondissements qu’exige le genre.

Que cela soit sur les origines écossaises de la Franc-maçonnerie, sur l’action du baron von Hund et son templarisme maçonnique ou encore sur les ambiguïtés de l’abbé complotiste Barruel, l’érudition non affichée d’Arnaud de la Croix et le talent de Philippe Bercovici donnent au lecteur envie d’en savoir plus, qu’il soit Franc-maçon ou non, tout en passant un bon moment.

Certains demandent déjà une suite, nous ne pouvons que les approuver.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :