Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L’astrologie des mages de Marie-Véronique Lechêne. Sesheta Publications, 5 côte de Brumare, 27350 Brestot - France.

www.sesheta-publications.com

Astrologie et magie furent longtemps associées. Autrefois, la plupart des individus s’engageant dans une opération magique consultait les astres. Cette pratique s’est perdue, les deux disciplines se séparant pour de multiples raisons.

« Il y a deux types de Mages, remarque Marie-Véronique Lechêne, ceux qui pratiquent des rituels quand ils veulent et où ils veulent, sans aucune contrainte, et les autres qui peuvent attendre des mois, et même des années, que l’alignement des planètes soit exactement dans la configuration idéale pour pouvoir opérer leur action rituelle. »

Marie-Véronique Lechêne plaide pour un juste milieu entre ces deux positions : « il peut être utile de faire attention aux forces disponibles des planètes pour les associer à nos opérations magiques et ainsi en augmenter considérablement la puissance et la portée ».

Il est vrai que la génération d’ésotéristes qui recourait régulièrement à l’astrologie (ou à d’autres investigations comme la géomancie) avant de s’engager dans des travaux opératifs, est en train de disparaître. Il est sans doute nécessaire de se poser la question de cette nécessité, supposée ou réelle. Pour Marie-Véronique Lechêne, l’astrologie est indispensable pour passer à une « pratique confirmée et efficace ».

Elle propose d’utiliser les moyens mis à notre disposition par l’ère numérique sans se laisser submerger : « N’oublions pas que le véritable art de l’astrologie ne consiste pas à disserter sur une feuille de papier crachée par une imprimante, mais de rester au contact de la nature pour s’entretenir avec elle. ».

Pour cela, elle introduit le lecteur dans un pas à pas pédagogique et clair afin qu’il s’approprie une méthode simple lui permettant de s’appuyer sur l’astrologie pour mettre en œuvre un rituel. L’analogie est très présente dans la démarche comme outil traditionnel de compréhension des caractéristiques des planètes.

« L’astrologie est un outil, elle ne s’encombre pas de superstitions ni de maîtres ascensionnés du new-age. Toutes les règles, toutes les analogies, toutes les prédictions et autres configurations, doivent s’expliquer d’une manière parfaitement logique. »

Après avoir étudier les planètes, Marie-Véronique Lechêne aborde les signes avant de présenter les moyens de déterminer le « bon moment » : humeur de la Lune, heure magique, soutien planétaire, aspects séparants et appliquants, les maisons, les significateurs généraux et accidentels. Elle présente ensuite plusieurs exemples pour illustrer sa méthode. Au passage, elle en appelle à la sagesse d’Agrippa pour rappeler quelques points importants pour établir les accords harmoniques d’un rituel. Quelques remarques sont judicieuses, ainsi :

« En effet, préparer le rituel, c’est déjà être dans le rituel. Le simple fait que vous décidiez d’une action magique, et l’action magique est déjà en mouvement par la force de votre esprit. Toute préparation est donc fondamentale, importante, autant que le rituel lui-même. Parfois, il est même surprenant de constater que les effets du rituel sont déjà présents alors que vous n’avez même pas installé l’autel. »

Voici un livre qui rendra bien des services et contribuera à restaurer le lien ancien entre magie et astrologie.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :