Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Parrainage maçonnique traditionnel. Pourquoi & comment ? de Marc Halévy. Editions Dervy, 19 rue Saint-Séverin, 75005 Paris, France.

http://www.dervy-medicis.fr/

Ce texte de Marc Halévy était nécessaire pour rappeler l’importance du parrainage en général et tout particulièrement dans un contexte initiatique et spiritualiste.

Marc Halévy évoque dans les premières pages quelques principes trop souvent oubliés :

« Le monde profane est celui de l’apparence, de l’illusion, du fantasme, des « idéaux », de l’avoir et du paraître, de la socialité, de l’humain…

Le monde sacré est celui du Réel sans illusion, fantasme ou idéaux, il est celui de l’être et du devenir, il est celui de la divinité et du surhumain… (…)

Ce n’est pas l’humain qui vit ; c’est la Vie qui se vit au travers de l’humain.

Ce n’est pas l’homme qui pense ; c’est l’Esprit qui se pense au travers de l’homme.

C’est ce changement de regard que vise l’Initiation. L’homme initié n’est plus au service de lui-même, comme les humains profanes ; il s émet au service de la Vie divine et de l’Esprit divin qui sont ces puissances ordonnatrices, immanentes (donc présentes en tout, partout et tout le temps) et transcendantes (donc au-delà de tous les mots et de tous les concepts humains), qui construisent le Réel dont l’humanité est partie intégrante. »

 

L’opposition dualiste profane-sacré est nécessaire dans un premier temps avant de s’estomper dans l’expérience non-duelle. Elle permet de comprendre la fonction de parrainage, le parrain étant le premier passeur d’un monde profane au monde sacré. Marc Halévy souligne le double rôle du parrain. Il doit « mesurer la profondeur du candidat à quitter le monde profane », à « passer de l’autre côté » mais aussi « guider le candidat vers l’entrée de la passerelle, de l’aider à s-y préparer » sans pour autant « pré-initier ». « Mesurer et guider ».

 

Au fil de l’ouvrage, Marc Halévy cerne les questions suivantes : Qu’est-ce que le parrainage maçonnique ? – Pourquoi la Franc-maçonnerie veut-elle recruter ? – La Franc-maçonnerie est-elle une voie de l’Esprit ? – Qui peut être parrain ? – Pourquoi un profane souhaiterait-il entrer en Franc-maçonnerie ? – Qu’est-ce qu’un initiable ? – Quels sujets aborder ? – Et le conjoint… et consorts ? – Quel Rite ? – Comment tester la solidité de l’engagement ? – Comment s’y prendre ?

Cet ensemble des questions permet au parrain potentiel de développer une vigilance nécessaire pour envisager une démarche qui devrait être capitale pour le candidat. Il existe trop de déçus de la Franc-maçonnerie par défaut d’analyse des intérêts et potentialités du candidat. L’engagement ne peut rester périphérique et s’intégrer dans la profanité comme une activité « de plus ». Il s’agit, il devrait s’agir d’un choix de vie.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :