Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Lettre du Crocodile

La Lettre du Crocodile

Chroniques littéraires dans les domaines de l'initiation, des philosophies de l'éveil et des avant-gardes : Franc-maçonnerie, hermétisme, bouddhisme, shivaïsme, surréalisme, pensée contemporaine...


Les soixante ans du Matin des Magiciens

Publié le 5 Septembre 2020, 08:12am

 

Les 60 ans du Matin des Magiciens. Numéro spécial anniversaire de La Nouvelle Gazette Fortéenne, vol. 1, juin 2020. Editions L’œil du Sphinx, 36-42 rue de la Villette, 75019 Paris – France.

www.oeildusphinx.com

En relançant la Gazette Fortéenne, en convoquant Charles Fort, Philippe Marlin et Emmanuel Thibault offrent un superbe anniversaire au célèbre Matin des Magiciens de Louis Pauwels et Jacques Bergier, publié en 1960, qui inaugurait alors le cycle et le mouvement Planète.

« Il nous a semblé, annoncent-ils, que le temps était venu de relancer la Gazette fortéenne. Notre nouvelle revue conserve une ligne éditoriale claire : il s’agit toujours de parler de fortéanisme aujourd’hui. Ce qui a évidement évolué depuis Charles Fort (1874-1932), c’est a nature de ce domaine, qui faisait à l’époque une étude de textes sur tout ce qui était insolite et proposait donc une conjonction de faits folkloriques, métapsychiques et d’inexpliqués scientifiques. Mais depuis la première série de la Gazette publiée à L’œil du Sphinx (2002-2012), le champ de recherches a sensiblement évolué : on est passé d’une prépondérance de l’ufologie, de la parapsychologie et de la cryptozoologie à un terrain centré sur les nouvelles technologies et le transhumanisme, les neurosciences et la conscience, l’écologie, le collapsisme ou le traitement des rumeurs, par exemple, qui alimentent le folklore contemporain et les discussions sur les limites de la science. Notre attitude consiste à traiter ce qui fait débat, et non des faits scientifiques déjà avérés et vérifiés, en gardant l’ouverture d’esprit suffisante pour envisager une variété d’hypothèses et d’interprétations possibles, tout en préservant le sérieux qui s’impose. »

Il s’agit d’explorer les frontières et au-delà quand cela est possible comme le firent, à leurs époques respectives, Charles Fort, Louis Pauwels et Jacques Bergier. Débuter La Nouvelle Gazette Fortéenne par un numéro consacré au Matin des magiciens est un symbole puissant et optimiste car, Philippe Marlin et Emmanuel Thibault, tout en demeurant lucides sur l’état du monde, veulent croire en la créativité des êtres humains qui savent encore rêver (appel à l’imaginaire) et même… songer (appel à l’imaginal).

L’ouvrage commence par une belle étude de Claude Arz, Avant-Propos, Charles H. Fort, L’écrivain des Lunes Bleues. Il brosse un beau portrait de Charles Fort et en mesure toute l’influence. « Ce qui est certain, insiste-t-il, c’est que l’influence de Charles Fort fut considérable tout au long du XXème siècle à la fois sur les chercheurs d’anomalies terrestres et célestes et sur les auteurs de science-fiction et de fantastique tels que H.P. Lovecraft, P.K. Dick et Stephen King. » Il rappelle qu’il était avant tout un sceptique désireux de voir les scientifiques s’intéresser à des anomalies trop ignorées.

 

Le reste de la Gazette est organisé en trois parties :

Dossier Réalisme fantastique : Du Matin des Magiciens aux Magiciens du Nouveau Siècle, par Philippe Marlin – Le Matin des Magiciens et le sujet de l’initiation, par Rémi Boyer – Le polar ésotérique, un nouveau Matin des Magiciens, par Lauric Guillaud – Les littératures de l’Imaginaire, outil de réenchantement ou voyage dans les vieilles lunes ? par Jean-Pierre Bacot – Planeta Brésil, quarante ans de connaissance, par Luis Pellegrini.

En effet, Planeta vient de fêter son quarantième anniversaire, 40 ans de non-conformisme. La revue est née en 1972 quand les Editions Três, fondées par Domingo Alzugaray et Luis Carta, ont racheté pour le Brésil les droits de Planète en France. La revue connaît une longévité d’exception pour ce type de publications souvent éphémères et est devenue numérique.

www.revistaplaneta.com.br

 

La deuxième partie de La Nouvelle Gazette Fortéenne aborde « Les nouveaux territoires fortéens » : Interview de Romuald Leterrier : Similitudes entre les expériences d’enlèvements extraterrestres et les visions chamaniques sous ayahuascaQui sont les agents non humains ? par Emmanuel Thibault – Droit et exobiologie : le statut juridique de l’extraterrestre, par Claude Arz.

 

La troisième partie est intitulée « Retour aux fondamentaux du Fortéanisme » : Les Near Death Expériences, reflet d’un questionnement essentiel, de Jean-Michel Kiat – Interview d’Edwun May, ancien directeur du projet Stargate – Le processus de conscience et l’Imaginaire masqué, par Geneviève Béduneau – Les crop circles : représentations et croyances, par Jean-Bruno Renard – Interview de Véronique Campion-Vincent par Petr Janecek : Je suis fermement convaincue de la nécessité d’une approche interdisciplinaireEntre chamanisme et sorcellerie – permanence de l’imaginaire des rites de fertilité en Europe, par Emmanuel Thibault.

 

Dans une France à l’imaginaire trop contraint et aseptisé, La Nouvelle Gazette Fortéenne veut offrir de nouveaux espaces de liberté de penser, forcer, parfois avec humour, quelques portes maintenues fermées depuis trop longtemps entre sciences et fantastique, et renouveler, en d’autres modalités mais avec le même engagement, la promesse du Matin des Magiciens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents