Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les cycles d’évolution de la conscience. Danser la fête de l’existence par Diego Burgard. Editions Accarias L’Originel, 5 passage de la Folie-Regnault, 75005 Paris.

http://originel-accarias.com/  

 

Diego Burgard se dit enfant des années 70, dans un monde traversé par la Pop culture, les spiritualités orientales et la troisième voie en thérapie. Son parcours ressemble à celui de beaucoup de personnes de sa génération qui ont vécu la grande ouverture de la fin des années 60 et ont plongé dans les libertés offertes. Il traversa la vague drogue, sexe, musique… avant de s’engager dans les spiritualités orientales et de rencontrer bien des difficultés :

« En tout cas, dit-il, j’ai continué ce livre en épuisant toutes les passions et les fausses ressources qui habitaient mon cœur humain, trop humain, en devenant père, en vivant le désastre d’une maladie grave, en perdant mon visage, et autres initiations que je traversai toujours aussi bête et discipliné. Quand je réalisai soudainement que j’étais allé aussi loin que ma conscience de départ pouvait aller, hé bien le livre était terminé.

Il est pour vous. »

 

La vie comme une fête, parfois légère, parfois grave, tel est l’axe de ce livre, la vie, célébration de la conscience.

L’ouvrage se présente comme un ensemble d’intrusions sur des chemins divers, souvent de traverse, qui questionne à travers les sciences, les arts et les spiritualités, la place, la nature, la fonction de la conscience.

A travers la multiplicité des expériences, il cherche à identifier, avec prudence, une structure cyclique d’évolution de la conscience, installée dans un double mouvement de contraction et d’expansion.

« D’une manière générale, et bien sûr schématique, la contraction nous confine dans le domaine du moi, tandis que l’expansion nous permet de visiter les glorieux paysages du Soi. Or, quand ces deux compères sont suffisamment connectés. La conscience du moi peut accéder à des percées jusqu’au niveau de la Conscience illimitée, tout comme le Soi peut opérer, agir, transmettre de l’information à travers le moi directement jusqu’au cœur de la matière, dans le corps physique notamment. Et dans ces échanges entre les dimensions de l’Esprit et celle de la matière, c’est la matière tout entière qui se relie à des niveaux vibratoires supérieurs. Un peu comme si le corps physique du moi était un fil dans le tissu de la dimension physique, et que le moi en se rapprochant des dimensions du Soi faisait vibrer son corps physique à une fréquence plus élevée, entraînant ainsi tout le tissu du physique vers le haut. Quand une conscience évolue dans un corps physique, c’est tout le domaine physique qui évolue. »

 

Sciences quantiques, kundalini yoga, bouddhismes, surf, modèles occidentaux comme celui d’Elisabeth Kübbler-Ross ou de Jodorowsky… sont autant de fenêtres sur la danse de la vie. La littérature n’est pas en reste, traductrice de regards réenchanteurs ou lucides. L’humour non plus. Le lecteur peut s’arrêter sur une citation de Baudelaire comme sur celle, plus inattendue, de Jacques Dutronc. Vous trouverez même quelques exercices de méditation et quelques postures.

 

« Ce livre, conclut l’auteur, est en fait une invitation à accueillir différemment toutes les dualités de ce monde, car les apparentes contradictions entre la misère et le bonheur, le bien et le mal, la contraction et l’expansion, ne sont que les creux et les pleins des ondulations de l’Energie-Conscience, des vagues de l’océan de l’existence ; et c’est ce que nous sommes, tout simplement : la Conscience en mouvement, une et indivisible. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :