Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le grade d’Apprenti et sa symbolique par Pierre Dangle. MdV Editeur, 16 bd Saint-Germain, 75005 Paris – France.

http://www.mdv-editeur.fr

 

Pour un nouvel Apprenti, l’objectif est de devenir un « oeuvrier » nous dit Pierre Dangle. Pour cela, « Outre la dynamique du nombre trois, il lui faut apprendre à manier le maillet et le ciseau pour dégrossir la pierre brute, savoir se mettre « à l’ordre », percevoir l’importance de sa place dans la Loge – sur la colonne du Nord – condition indispensable pour se mouvoir dans le cosmos de la loge et se mettre en quête de la Connaissance. »

 

Il s’agit d’entrée dans une voie artisanale gradualiste faite d’étapes, d’appropriations, d’intégrations, de vérifications.

« A chaque grade, avertit l’auteur, on se trouve confronté à un feu particulier dont l’intensité va croissante, et il est nécessaire d’y avoir été préparé si l’on ne veut pas pâtir d’un tel contact. Chaque grade doit donc être approfondi et expérimenté en totalité si l’on veut en percevoir tout le sel et en intégrer l’enseignement. »

 

Pierre Dangle développe le rapport établi au grade d’Apprenti avec le nombre trois et avec les outils présents dans la Loge.

« Tout dans la Loge est utile, rappelle-t-il, tout est porteur de connaissance et susceptible d’éveiller la conscience, à condition de s’interroger sur le sens des symboles qui la compose, la nature des fonctions y opèrent, et la signification des gestes et actes rituels qui y sont pratiqués. »

 

Peu à peu, par « mise à l’ordre » et « mise en ordre », l’Apprenti trouvera sa place dans la Loge :

« Le temple est un être vivant. Chaque fonction, chaque grade, chaque symbole y occupe une place utile à la vie de ce corps si particulier qu’est le corps de Lumière, dont la structure ne doit rien au hasard. Tout est conçu pour que l’énergie vitale circule en lui de manière harmonieuse. La place de l’Apprenti s’inscrit dans cette architecture aussi belle qu’efficace. »

 

Servir est au centre de la démarche et de l’apprentissage, « sans servilité » précise Pierre Dangle, il s’agit bien de s’ajuster aux besoins de la Loge. Ecouter, rester lucide, rechercher l’harmonie, rester large de cœur sont quelques-uns des aspects de la première mise en œuvre de l’Apprenti. Il y a une noblesse de l’apprentissage, insiste encore Pierre Dangle, pour qui vit pleinement ce grade de la plus haute importance. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :