Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre du Crocodile

La Lettre du Crocodile

Chroniques littéraires dans les domaines de l'initiation, des philosophies de l'éveil et des avant-gardes : Franc-maçonnerie, hermétisme, bouddhisme, shivaïsme, surréalisme, pensée contemporaine...


Swami Rama Tirtha

Publié le 22 Juillet 2017, 13:22pm

Dans les bois de la réalisation de Dieu. L’infini dans le fini de Swami Rama Tirtha, Editions Les Deux Océans.

Swami Rama Tirtha (1873 – 1906) présente dans cet ouvrage un ensemble de conférences rassemblées sous l’appellation « Vedanta Pratique ». Il propose un ensemble de regards et d’expérimentation sur le chemin de la non-dualité. Les conférences ont été rassemblées par thème dans ce livre, mais la chronologie des textes est établie pour le lecteur désireux de les prendre dans l’ordre d’énonciation.

La spiritualité profonde et joyeuse de Swami Rama Tirtha va droit au but avec douceur, s’appuyant sur le particulier pour embrasser l’infini, se laisser embrasser et embraser par l’Un, la Totalité.

Voici comment il présente le Vedanta Pratique :

 

« Un travail insistant, qui va de l’avant, et non une indolence stagnante ;

Le plaisir du travail au lieu de la corvée fastidieuse ;

La paix mentale et non l’ulcère de la Suspicion ;

L’organisation et non la désagrégation ;

La réforme appropriée et non la coutume conservatrice ;

Un réel sentiment solide au lieu de discours fleuri ;

La poésie des faits au lieu de la fiction spéculative ;

La logique des événements au lieu de l’autorité d’auteurs disparus ;

La réalisation vivante et non de simples citations mortes. »

 

La pratique vise à réduire l’influence de l’ego jusqu’à laisser toute la place au Soi, à la réalisation de « Je suis Dieu » par la compréhension que tout désir pointe vers le Soi.

 

« Pour un homme qui avait atteint cet état de liberté parfaite, arrivait un disciple qui s’asseyait à ses pieds pendant environ une année. Lorsque le disciple était sur le point de quitter le maître, il commençait par s’incliner à ses pieds, à s’agenouiller devant lui, à se prosterner devant lui, comme d’est la coutume en Inde. Le maître, souriant, le relevait et lui disait : « Mon cher, tu n’as pas encore appris tout ce que tu pourrais apprendre. Il te manque encore beaucoup de choses ; reste encore un peu. » Il demeurait quelques jours de plus en la sainte présence du maître et obtenait de plus en plus d’inspiration. Son cœur était transformé en conscience de Dieu. Il était rempli du Saint-Esprit. Il quittait la présence du maître, ne sachant pas s’il était le disciple ou le maître lui-même. Il partait, voyant l’univers entier, le vaste monde, comme son Soi véritable, et l’univers entier étant son Soi réel, où pouvait-il alors aller, lui le Soi ? Quand le Soi remplit et pénètre chaque atome, chaque molécule, où peut-il aller ? L’idée d’aller et venir devient pour lui sans aucune signification. »

Toujours davantage d’inclusion, toujours davantage de référence interne, Swami Rama Tirtha, par touches légères, histoire après histoire, laisse entrevoir ce qu’il y a derrière l’apparaître. Derrière les rivalités, l’écho de la toute puissance de l’Atman. Derrière la sensualité, le souvenir de la beauté du Soi immuable. Derrière la colère, la permanence de l’absolue liberté du Soi. Etc.

Chaque thème porte une introduction à la non-dualité au cœur même de la dualité.

 

« Peu importe que les gens ne vous louent pas, dit Rama, peu iumporte que vous ne portiez pas de nom. Ce qui est succès aux yeux du monde est pure illusion des sens. Vous obtenez le succès sur le champ lorsque vous ressentez : « Je suis Un avec le Tout, avec la Divinité, je suis le succès. »

Bénis ceux qui ne lisent pas les journaux, car ils verront la Nature et, à travers la Nature, Dieu. »

 

Editions Les Deux Océans, 19 rue Saint Séverin, 75005 Paris.

http://www.dervy-medicis.fr/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents