Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Lettre du Crocodile

La Lettre du Crocodile

Chroniques littéraires dans les domaines de l'initiation, des philosophies de l'éveil et des avant-gardes : Franc-maçonnerie, hermétisme, bouddhisme, shivaïsme, surréalisme, pensée contemporaine...


Le langage secret des Fables de La Fontaine

Publié le 13 Août 2016, 08:13am

Le langage secret des Fables de La Fontaine

Le langage secret des Fables de La Fontaine. Symbolisme et sens sacré de Hervé Priëls, Editions Dervy.

Hervé Priëls explore l’implicite des célèbres Fables de La Fontaine qui nous sont à la fois familières, comme un écho venu de l’enfance et étrangères.

Remarquant la volonté des initiés de voiler la connaissance par des systèmes divers, notamment le codage par la stéganographie de Trithème, il s’intéresse au décryptage :

« Dans le monde de la connaissance, l’approche se veut différente [ de la stéganographie ]. Certes, il existe une base méthodologique à peine elle-même dévoilée par l’alchimiste Fulcanelli et surtout, Grasset d’Orcet dans le Revue Britannique. Il s’agit d’un système proposant plusieurs combinaisons comme les renversements, les interpolations, etc. Le plus important réside ailleurs : les assonances, le non-dit, la capacité à écouter au lieu d’entendre, l’aptitude à regarder au lieu de voir et surtout, le sens du merveilleux, de l’imagination positive, le tout adossé à l’éprouvé et au ressenti. Nous sommes bien loin des systèmes de codage de l’abbé Trithème. »

Et de donner en exemple une anecdote de la vie de Gérard de Nerval :

« Un jour, Gérard de Nerval sort de chez lui sur le trottoir. Il est tout sourire. Il est heureux. A la stupeur des voisins et des badauds, il tient un homard au bout d’une ficelle. La pauvre bête tente d’avancer et ainsi à l’air de tirer. Quelqu’un lui pose la question « Monsieur de Nerval, que vous arrive-t-il ? » Réponse : « Je me laisse guider par l’amour. »

Interprétation :

- La ficelle correspond à une LAISSE

- Le fait de tirer vers l’avant correspond à GUIDER

- Le mot homard commence par la mettre H muette. Il suffit de permuter les voyelles pour obtenir le mot hamord ce qui, phonétiquement, donne AMOR

De Nerval se LAISSE GUIDER par l’AMOUR. Quel bel exemple de cavale phonétique, d’assonance et de permutation. »

C’est avec ce regard, et de tes outils très intuitifs, que Hervé Priëls nous fait voyager dans l’imaginaire des Fables de La Fontaine. Evoquant l’esprit de tradition qui anime les Fables et la langue des oiseaux, il part en quête d’une métaphysique cachée et pourtant lisible, révélatrice de la royauté de chaque être humain.

C’est le premier recueil de La Fontaine qui est traité ici, 22 fables qui sont mises en relation avec les 22 lames majeures du Tarot. Parmi elles, les très classiques La Cigale et la Fourmi – Le Corbeau et le Renard – La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf. La plupart nous sont connues depuis l’enfance, d’autres beaucoup moins comme L’Homme et son Image ou Le Dragon à plusieurs têtes et le Dragon à plusieurs queues.

Pour chaque fable, Hervé Priëls restitue le contexte et les sources avant de procéder au décryptage et de dégager le sens initiatique du texte. Dans un second temps il établit un dialogue entre l’imaginaire de la fable et celle de la lame du Tarot correspondante. Il étaye son étude par l’introduction de la lettre hébraïque attenante à la lame.

Ce livre intéressera tant les amoureux des fables qui trouveront dans l’œuvre de La Fontaine des aspects insoupçonnés que tous ceux qui s’intéressent à l’usage traditionnel de la langue des oiseaux.

Editions Dervy, 19 rue Saint-Séverin, 75005 Paris, France.

http://www.dervy-medicis.fr/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents