Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Être Vénérable Maître

Être Vénérable Maître, efficace… et heureux ? de Jean-Jacques Zambrowski, Collection Les outils maçonniques du XXIème siècle, Editions Dervy.

L’auteur connaît son sujet. Ce guide sera utile quel que soit l’obédience et le rite auquel appartient celui à qui le Vénéralat a été confié. En effet, les aspects singuliers, les enjeux et les difficultés de cette fonction si prenante demeurent les mêmes dans tous les environnements maçonniques. Le sommaire donne clairement l’orientation du propos à travers des questions essentielles : Connaître sa fonction : assumer ou déléguer ? – Connaître sa Loge : une évidence ? – Connaître ses frères : disponibilité ou indiscrétion ? – Connaître son environnement : nez à la fenêtre ou splendide isolement ? – Connaître le rituel : le lire ne suffit pas ? – Connaître son rite : pour quoi faire ? – Connaître son obédience : vraiment nécessaire ?

Jean-Jacques Zambrowski s’efforce de mettre en évidence l’emboîtement des cadres, la loge, le rite, l’obédience, souvent subtil et dont la compréhension est nécessaire à un travail harmonieux qui garantira l’espace initiatique :

« La fonction de Vénérable Maître, insiste-t-il, est essentielle, pour conduire sa loge, la guider sans la contraindre, la représenter, assurer sa continuité et sa pérennité, mais aussi veiller sur chacun des frères. Il sait déléguer et s’appuyer sur son Collège d’officiers pour exercer sa triple fonction, fonction, spirituelle, initiatique et symbolique. Il doit se montrer équitable et conciliateur. N’occupe-t-il pas la chaire de Salomon ? Il lance les enquêtes, dirige le passage sous le Bandeau et assure la cérémonie d’initiation.

Le Vénérable doit aussi être instructeur des Maîtres. Mais en réalité, c’est bien lui-même que le Maître doit s’efforcer de diriger avant de prétendre inspirer voire commander qui que ce soit.

La charge de Vénérable Maître permet à celui qui en est investi de vivre une étape incomparable de son propre parcours initiatique : plus que quiconque, la pratique intériorisée du rite, vécu et non seulement joué, le conduit vers la spiritualité par l’ascèse initiatique, le reliant ainsi à l’universel. »

Jean-Jacques Zambrowski recherche un équilibre entre libertés et contraintes, créativité et règles, collectif et individu, invitant à un ajustement permanent au gré de la vie de la loge mais sans jamais perdre de vue les grands principes maçonniques.

Editions Dervy, 19 rue Saint-Séverin, 75005 Paris, France.

http://www.dervy-medicis.com/

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :